Temporal Origine
Hey ! Le staff vous souhaite la bienvenue ici! Si vous êtes un invité, nous vous invitons à lire le Règlement et le Contexte pour, peut-être, nous rejoindre! Si par contre vous êtes déjà inscrit, nous vous invitons à aller lire les nouveautés <a href="http://the-eternal-hope.forumactif.org/t208-nouveautes">ici</a> et à aller vous recenser <a href="http://the-eternal-hope.forumactif.org/t209-recensement-general">ici</a>. Bonne navigation à vous!



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Restless.

avatar
Restless
Messages : 6
Papattes : 1723
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 21
Localisation : 13.

Vot' Perso'
Noms:
Relations:
Meute & Grade:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Restless. Dim 17 Mar - 13:11



Restless

« 3 ans depuis peu - Femelle - Moody - Nourrice. »




Ton caractère

8 lignes complètes minimum.
Restless ou Rety est une louve où il ne faut pas se fier à son apparence. Avec son pelage noir corbeau beaucoup la croit mauvaise et obscure. Pourtant la noiraude n’est pas quelqu’un de mauvais. Elle n’est pas une sainte non plus, elle se trouve pile dans l’entre-deux. Elle se révèle être une louve plutôt naïve et insouciante mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. En effet même s’il est facile de la mener en bateau et la manipuler comme pantin, elle possède des traits plutôt « forts ». On trouve par exemple sa franchise et son impulsivité. Mais Restless c’est quelqu’un qui possède une grande gueule et qui conteste toujours. Si quelque chose ne lui plaît pas, elle vous le fera savoir ainsi elle agace beaucoup de monde avec son audace. La noiraude à un tempérament plutôt chaud ce qui fait qu’elle s’énerve très rapidement et souvent pour rien, c’est aussi une rancunière et qui se venge lorsque l’on s’y attend le moins. Elle applique à la perfection la citation : « La vengeance est un plat qui se mange froid. » On pourrait croire que Rety sait manipuler mais avec sa naïveté de croire que tout le monde est « bon », elle est nulle dans ce domaine. En revanche la louve se dévoile être une parfaite menteuse. Elle sait manier ce don à la perfection, c’est innée chez elle mais elle ne s’en sert que très rarement. Il ne faut pas croire que Restless c’est quelqu’un de bavarde car ce n’est pas le cas, loin de là. Au contraire elle déteste ceux qui parlent à longueur de temps, elle préfère le silence. Sinon elle aime faire rire les autres et possède un grand sens de l’humour, elle aime la vie et se bat toujours c’est sa plus grande qualité. Elle ne perd jamais courage. Toujours elle se relève. Cette qualité compense son manque d’endurance plutôt embarrassant. Vous l’aurez deviné, la noire n’est pas quelqu’un de sadique. Son plus grand « passe-temps » c’est de se moquer des autres. Ricaner d’eux. Elle est aussi légèrement associable et plutôt rêveuse. Rety c’est quelqu’un qui croit que même le pire sal*p sur Terre peut devenir bon. Rety c’est quelqu’un qui croit que les méchants ont des limites. Rety c’est quelqu’un qui croit que même quand tout va, tout ira pour le mieux plus tard. Rety c’est quelqu’un qui positive même dans les moments les plus sombres. Rety c’est une fonceuse qui ne réfléchit pas à deux fois avant de se lancer. Rety c’est quelqu’un qui profite de la vie. Rety ce n’est pas quelqu’un qui se contente d’exister. Rety c’est quelqu’un qui vit. Rety c’est quelqu’un qui viendra vous faire chier à trois heure du matin parce qu’elle veut absolument avoir raison alors qu’elle a tort. Rety c’est quelqu’un qui parfois peut-être égoïste mais se révèle être généreuse. Rety c’est quelqu’un qu’on haït au début mais qu’on finale on adore. Rety c’est quelqu’un. C’est elle. Et elle vit. Parce que vivre c’est beau.

Ton histoire

10 lignes complètes minimum.
« - cachez-vous derrière ces buissons, je reviens tout de suite. » dit elle en désignant les fameux buissons à ses louveteaux. Les sept petits loups regardèrent leur mère partir vers la plaine enneigée avant de mettre en application ce qu’elle venait de leur dire. Tous âgé de plus de sept mois, ils étaient plus au moins débrouillards. Ainsi ils se dirigèrent tous les sept vers les buissons qui camoufleraient leur odeur et leur petit corps frêle. Tous ignorait à ce moment précis qu’un drame allait se passer pourtant la forêt parlait. Elle leur signalait le danger. A tous. A tous les animaux qui la peuplait. Il suffisait d’entendre ses feuilles se froissaient d’une mélodie peu agréable, il suffisait de voir que les oiseaux s’envolaient et se taisaient. Il suffisait de l’entendre mais les louveteaux étaient encore trop jeunes pour comprendre son langage et leur mère bien trop occupé à aller trouver de la viande pour eux. Restless était parmi eux. Elle était une des sept et elle était dans ce buisson massif qui la cachait si bien. Pendant que ses frères et sœurs jouaient en silence, elle, elle regardait sa mère qui chassait. Elle la voyait s’aplatir contre la neige froide et rouler de ses épaules en marchant pour se faire silencieuse. Elle la vu bondir en avant quand sa proie passa devant elle touchant de plein fouet son flanc. La petite l’admirait. On aurait put voir ses yeux brillaient à des kilomètres. Simultanément les sept louveteaux eurent un sursaut. Ils ne le savaient pas encore mais au fond d’eux quelque chose s’était brisé. Ils ne le savaient pas encore la mauvaise nouvelle. Ils avaient juste entendu ce bruit glacial, ce bruit effrayant qui résonne encore dans la forêt. Aucun d’eux avaient vue trop occupé à jouer. Sauf la petite noiraude avait vue la scène. L’horrible scène. Mais elle ignorait. Parce qu’elle est naïve. Parce que c’était une enfant. Cette scène n’est pas traumatisante pour elle, pas encore, parce qu’elle ignore la mort. Parce qu’elle ne sait pas ce que c’est. Pourtant devant elle, devant eux, s’étendait le corps désormais sans vie de leur mère. La neige prenait une teinte rougeâtre et deux étranges animaux apparurent. Ils se tenaient sur deux pattes et ils trainèrent rapidement la bête avant de disparaître dans les sous-bois. Ils ne savaient pas. Ils ignoraient qu’en tuant cette louve, ils tuaient sept louveteaux.
PARTIE DEUX.
Reniflement. Coup de museau. Froid. Chaleur. Lumière. Coup de langue râpeuse. Soufflement. Jappement. La petite noire ouvrit avec difficulté ses petits yeux couleurs ocre. Elle dû cligner plusieurs fois pour ne pas être trop éblouit par le soleil et gêné par le floue qui baissait sa vue. Ses oreilles pivotèrent en entendant le doux bruit d’une respiration, en entendant ce jappement, en sentant ces coups de museaux et ce coup de langue écœurant mais agréable. Ses yeux rencontrèrent ceux d’un autre loup qui la regardait tendrement. Son petit cœur fit un bon dans sa poitrine et elle jeta un regard perdu autour d’elle remarquant le corps de ses frères et sœurs qui semblaient dormir paisiblement.
« - Vous êtes qui ? demanda Restless de sa voix enfantine.
- Je m’appelle Lillium, et toi ? Et que fais-tu ici toute seule ? Où es ta maman ?
- Euh… Restless. Je suis pas toute seule ! Y a mes frères et sœurs, regarde ! dit elle en montrant les six louveteaux. Et ma maman… Je sais pas où elle est…
- Oh. Ecoute moi Restless, il ne faut pas que tu reste ici.
- Bien sûr que si ! J’attends maman.
- C’est ta maman qui m’envoie. Il faut que tu viennes avec moi.
- Mais… Pas sans mes frères et sœurs. Maman a dit qu’on devait pas se quitter sous aucun prétexte.
- Je reviendrais les chercher.
- Promis ?
- Craché juré !
- Et je reverrais maman ?
- … oui.

Ainsi naïvement la petite noire sortit de sa cachette abandonnant ses frères et sœurs. Elle suivit la grande louve solitaire grise voyant une dernière fois sans le savoir les six autres louveteaux.

PARTIE TROIS.

Huit mois. Neuf mois. Dix mois. Onze mois. Douze mois. Un an. Un an et demi. Deux ans.

La louve solitaire grise n’avait pas de nom. Enfin, Restless continuait de l’appeler Lillium sans savoir que ce n’était pas son vrai nom. Elle était vieille. Onze ans. C’était la logique même que la vieille louve meurt laissant derrière elle, Restless. La faisant devenir encore une fois orpheline. Elle s’en voulait. Elle l’aimait beaucoup cette petite et elle avait encore tellement de chose à lui apprendre mais c’était trop tard. La mort venait. Elle le sentait. Ainsi elle avait mentit à sa fille adoptive en lui disant qu’elle allait se balader. Elle allait juste chercher un petit coin pour se coucher et s’endormir à jamais. Et ce petit coin elle le trouva rapidement. C’était une petite plaine où un vieil arbre au tronc très fin et abimé tenait encore. L’herbe était agréable remplit de petite fleurs blanches qui rendait l’endroit paradisiaque. Ravi d’avoir trouvé son petit coin de bonheur, la vieille louve se coucha au pied de l’arbre et fermi les yeux écoutant les oiseaux chantaient, écoutant la forêt qui vivait, écoutant le lapin au loin qui détale, écoutant le cerf poussait son cri pour appeler sa femelle. Elle écoutait la vie. Elle sourit une dernière fois avant de pousser son dernier soupir.

Loin. Bien plus loin que là où trouvait désormais le corps sans vie de la vieille louve il y avait Restless qui vagabondait joyeusement ne se doutant pas un seul instant qu’elle se retrouvait une nouvelle fois orpheline. Elle ignorait tout de la chose. Alors elle flânait et quand la nuit tomba. Quand elle ne vit pas réapparaitre sa mère adoptive elle comprit. Elle comprit que la mort l’avait elle aussi prise. Elle partit donc de ces terres préférant fuir ce qui lui rappelait trop de souvenir à la place de se battre.

Deux ans et demi.

Elle erre de terre en terre se faisant rejeter par diverses meutes. Elle se remplit la tête de nouveaux paysages, de nouveaux horizons.

Trois ans :

La jolie noiraude atterrit ici et semble se décider à y rester.
Ton physique

5 lignes complètes minimum.
« Une silhouette fine plutôt frêle et maigre en apparence. Restless n'est pas une louve très épaisse, elle n'a pas beaucoup de graisse et est donc assez menu. Elle n'est pas bien grande non plus. Elle fait donc plutôt fragile. Elle possède un beau pelage couleur noir corbeau et des grands yeux en bille dorées qui vous scrutes. »
Derrière l'écran

Prénom : Danaé.
Puff (où pseudo): blume ou borw. ^^
Âge: 17 ans depuis un mois et 9 jours. :3
Où as-tu découvert le forum?: CEST LA FONDA QUI TA FAIT DECOUVRIR LE FORUM NON MAIS OHHH DE NON DE NON
Comment le trouves-tu?: En apparence plutôt pas mal sauf sa largeur qui me dérange pas mal. Mais bon d'un côté ça rappelle le temps des anciens forums. Autrement bhé comme ça non. (:
As-tu lu le règlement? Donnes-en nous la preuve: Bon by Amnesia et si tu l'kiff pas ,ben au moins tu me kiff moa Wink
Un mot pour la fin? Euh... Je sais pas. :B



© Copyright Evydence'13



Remplis-toi les yeux de merveilles, disait-il. Vis comme si tu devais mourir dans dix secondes. Regarde le monde. Il est plus extraordinaire que tous les rêves fabriqués ou achetés en usine. Ne demande pas de garanties, ne demande pas la sécurité, cet animal-là n’a jamais existé. Et si c’était le cas, il serait parent de grand paresseux qui reste suspendu toute la journée à une branche, la tête en bas, passant sa vie à dormir. Au diable tout ça, disait-il. Secoue l’arbre et fais tomber le paresseux sur son derrière ! - RAY BRADBURY.
avatar
Amnesia™Fonda Crazy & Cuddle
Messages : 324
Papattes : 2330
Date d'inscription : 04/03/2013

Vot' Perso'
Noms: Chiméra - Esmée
Relations:
Meute & Grade: Pyros ~ Bêta - Diamant ~ Alpha
Voir le profil de l'utilisateur http://the-eternal-hope.forumactif.org
MessageSujet: Re: Restless. Dim 17 Mar - 13:18

Ma chérie *o* ♥ Boudouuu ~
Met ton grade et ze te valide avec plaisir :3

Edit : Je te valide ♥


avatar
Restless
Messages : 6
Papattes : 1723
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 21
Localisation : 13.

Vot' Perso'
Noms:
Relations:
Meute & Grade:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Restless. Dim 17 Mar - 13:19

Grade ajouté, madame. Cool



Remplis-toi les yeux de merveilles, disait-il. Vis comme si tu devais mourir dans dix secondes. Regarde le monde. Il est plus extraordinaire que tous les rêves fabriqués ou achetés en usine. Ne demande pas de garanties, ne demande pas la sécurité, cet animal-là n’a jamais existé. Et si c’était le cas, il serait parent de grand paresseux qui reste suspendu toute la journée à une branche, la tête en bas, passant sa vie à dormir. Au diable tout ça, disait-il. Secoue l’arbre et fais tomber le paresseux sur son derrière ! - RAY BRADBURY.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Restless.

Restless.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ✖ restless heart syndrome
» Travel notes from a restless vagabond [ Carnet de bord de Seiichi Hasegawa ]
» ABE SANA ♡ I'm restless can't you see I try my bestest to be good girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Temporal Origine :: « Le coin des personnages » :: « Se présenter » :: Fiches validées :: Femelles-